samedi, novembre 21, 2009

Le Parlement des fées, tome 1 : L'orée des bois


Auteur : John Crowley
Edition : Points
Parution : 2009

Quatrième de couverture :
Edgewood est un monde à l'intérieur des mondes, le lieu où les arcs-en-ciel rejoignent la terre. La future femme de Smoky, Daily Alice, l'attend, juchée sur le seuil de sa maison délirante aux multiples visages et au jardin foisonnant. Smoky doit délaisser ses habitudes de citadin pour apprivoiser cette contrée et vivre au sein de cette famille au sourcil unique...

Mon avis :
Je lis ce roman dans le cadre d'un partenariat entre les éditions Points et Livraddict.

L'orée de bois nous fait découvrir l'histoire de la famille Drinkwater, et de sa maison peu ordinaire. Au début du roman, Smoky, qui va épouser Daily Alice Drinkwater, se rend à Edgewood et découvre cet univers très particulier. Il est très désorienté, et je me suis sentie un peu comme lui. Nous pénétrons dans un univers très mystérieux, et les informations arrivent vraiment au compte-goutte. Cet univers est également magique et féerique, on a envie de le connaitre plus.

Ce livre n'est vraiment pas facile à lire. J'ai régulièrement du relire une page ou un paragraphe pour tenter de comprendre où l'auteur veut en venir. Une autre difficulté est la chronologie. L'auteur ne suit pas l'ordre chronologique et on se perd souvent. Un chapitre, ou un paragraphe, n'a régulièrement rien à voir avec le précédent c'est très déstabilisant. Je crois que le moment où j'ai été le plus "embrouillée" est celui où apparait un personnage portant le même prénom qu'un de ses ancêtres.

Contrairement à ce que suggère le titre, on ne croise pas beaucoup de fées. Elles sont seulement mentionnées avec des "eux", "ils"... Tout leur univers est très mystérieux. Certains personnages peuvent les voir, d'autres non, certains cherchent à les voir. Les fées sont toujours présentes même si elles ne sont jamais évoquées explicitement. On a l'impression qu'elles contrôlent la destinée de la famille Drinkwater.

J'ai apprécié la plupart des personnages, même si j'ai eu du mal à m'y attacher en raison de leur grand nombre. Je me pose des questions sur certains d'entre eux, je ne vois pas trop à quoi ils servent ou vont servir. J'ai beaucoup aimé les relations entre les personnages. Je pense, en particulier Daily Alice et sa soeur Sophie, mais aussi à Alice et Smoky, John et Violet et à l'ensemble de la famille Drinkwater. La famille Drinkwater est très soudée, ils vivent tous ensemble dans la maison créée par John Drinkwater. Alice et Sophie ont une relation très forte et touchante, même si elles s'éloignent un peu après le mariage de Alice et Smoky

J'ai eu beaucoup de difficultés à lire ce premier tome. Au début, je me suis "forcée" à lire 20 pages par jour. Puis, au début de la 2ème partie, je suis vraiment rentrée dedans et j'ai lu avec plaisir. Cette histoire a vraiment éveillé ma curiosité. J'ai très envie de lire la suite, notamment pour, je l'espère, avoir la réponse à certaines questions. Je pense que je relirai ce roman dans quelques mois afin de comprendre pas mal de choses qui m'ont échappées.

Je remercie les éditions Points et Livraddict pour m'avoir fait découvrir ce roman. Si je l'avais lu hors du cadre d'un partenariat, je pense que j'aurais abandonné avant la fin de la première partie et ca aurait été vraiment dommage. Je commencerai à lire la suite dans quelques jours.

3 commentaires:

Malou a dit…

Le sentiment est mitigé chez tout le monde apparemment, on en ressort tous avec les mêmes impressions ^^
On a aimé mais ce fut laborieux au début.

Jess a dit…

Très bonne critique. Tu résumes bien les idées reprises dans les chroniques de ceux qui ont globalement aimé et dont je fais partie !

heclea a dit…

Contente que tu ais finalement accroché et que tu souhaites lire la suite ;)